Le sommeil de bébé [DOSSIER & INFOGRAPHIE]

Déjà que nous avons du mal à comprendre notre propre sommeil, pas facile de s’y retrouver avec les nouveaux membres de la famille. Pourtant savoir analyser le sommeil de bébé est un atout considérable pour les nouveaux parents qui souhaitent accompagner bébé au mieux dans son développement sans avoir à se faire trop de soucis. Bébé Dodo vous aide à décrypter le sommeil de votre bébé, mois par mois en toute simplicité. Bien comprendre le rythme de bébé c’est s’assurer d’une meilleur qualité de vie pour elle/lui et pour vous.

infographie sommeil bébé_final_v3

Pour partager cette image sur votre site, copiez le code ci dessous

Le sommeil de bébé à 1, 2 et 3 mois


Un rythme différent du notre

Lorsque bébé vient de naître, il ne fait pas encore la différence entre la nuit et le jour. Il n’a pas encore développé son propre rythme circadien. Les premières semaines, il va dormir seize à dix huit heures par jours! Impressionnant mais pas surprenant. Environ la moitié pendant la nuit et la moitié étalée sur quatre siestes pendant la journée. De deux semaines à deux mois, ils dorment en moyenne de quinze heures trente à dix sept heures au total, entre huit heures et demi et dix heures la nuit et de six à sept heures pendant la journée répartis sur trois à quatre siestes. Pendant le troisième mois, les bébés ont besoin d’une moyenne de quinze heures de sommeil, dix la nuit et cinq répartis sur trois siestes de jour.

Avoir des attentes réalistes

Beaucoup de parents espèrent que bébé va dormir comme un loir tout de suite! Ca n’est généralement pas le cas. Les jeunes parents doivent être patients et se rendre compte qu’il faut un certain temps pour que l’horloge interne de bébé se mette en place. Le sommeil varie également considérablement d’un enfant à l’autre, vous ne devriez pas comparer directement les habitudes de sommeil d’un bébé à un autre.

sommeil bébé 1 mois, 2 mois, 3 mois

Il a faim tout le temps!

Gardez à l’esprit que l’estomac de bébé est tout petit, il va donc digérer le lait maternel ou la formule assez rapidement. C’est la raison pour laquelle les nouveau-nés doivent être nourris toutes les deux ou trois heures. Si vous avez la chance d’avoir un bébé qui dort plus de trois heures à la fois, il n’est pas nécessaire de le réveiller. Un bébé à terme sans problème particulier n’a pas besoin d’être réveillé pour les repas. Si votre bébé se réveille fréquemment, sachez que cette situation est normale et n’est que temporaire. À 3 mois, son estomac deviendra plus grand et il devrait rester endormi plus longtemps.

Créer un environnement propice au sommeil

Que bébé dorme dans votre chambre ou la sienne, assurez vous que c’est un endroit relaxant et paisible. Les teintes foncées et les couleurs apaisantes sont les bienvenues dans la chambre du bébé. On peut aussi éviter les mobiles lumineux ou stimulants à proximité du lit. À l’heure du coucher, la routine que vous devez instaurer doit envoyer un message clair au cerveau de bébé: c’est l’heure de se reposer (et pas forcément de rester éveillé et d’admirer un objet lumineux). Vous devez également vous assurer que votre bébé a un matelas assez ferme pour dormir et que la chambre n’est pas trop chaude ou trop froide (18°C est la température idéale).

La sécurité avant tout!

Les bébés qui dorment sur le ventre ont malheureusement plus de chance de s’étouffer et de respirer leur propre dioxyde de carbone. Beaucoup de professionnels et experts recommandent de placer les bébés sur le dos pour réduire le risque de syndrome de mort subite du nourrisson. En outre, ne placez rien dans le berceau qui peut entraver la respiration de bébé: les couvertures, les peluches ou les oreillers souples sont tous dangereux. Essayez la turbulette/gigoteuse ou l’emmaillotage! Et soyez prudents donc!

L’emmaillotage, une technique qui gagne a être connue

L’emmaillotage de bébé permet de lui procurer des sensations similaires à l’environnement dans lequel il se trouvant avant sa naissance. Enveloppez-le confortablement dans une petite couverture en veillant à ce qu’elle ne soit pas trop près de son visage, et que ses oreilles et ses orteils ne soient pas trop chaud.


Le sommeil sans artifices

Certains spécialistes mettent en garde contre l’introduction de certains rituels de sommeil. Mettre un CD de berceuse ou avoir une machine à bruit blanc dans la chambre, laisser bébé somnoler avec son biberon tous les soirs, et bercer votre petit pour dormir peut sembler inoffensif, mais il peut effectivement entraver la bonne mise en place de son rythme de sommeil. Ces actions sont des artifices qui risquent de perturber l’endormissement naturel de bébé dans le futur. Si vous bercez votre bébé tous les soirs pour qu’il puisse s’endormir ainsi qu’à chaque fois qu’il se réveille, il va s’attendre à être rassuré de cette façon à chaque fois et pourra difficilement s’endormir autrement.

Entre deux eaux

Dès que bébé a 4 semaines, prenez l’habitude de le coucher alors qu’il commence à piquer du nez, mais qu’il est encore éveillé. Faîtes cela au moins une fois par période de 24 heures. Il ne devrait pas être bercé, nourri, ou balancé à chaque fois qu’il va dormir. Il peut s’agiter un peu, mais si vous lui donnez un petit moment, il se calmera de lui même. Ne le prenez pas dans vos bras au moindre petit cri. A partir de six à huit semaines, essayez de “standardiser” cette habitude de la coucher sans “artifices”.

Quand établir une vraie routine de couchage

Entre deux et trois mois, il est possible d’introduire une routine de coucher. Ces rituels – un bain, un biberon, la lecture d’un livre, puis le lit – signaleront à votre bébé qu’il est temps d’aller dormir. Même si l’horloge interne du bébé ne démarre pas vraiment avant environ 4 mois, c’est une bonne idée d’établir une routine maintenant pour l’introduire à ce rythme naturel. Cette pratique du soir permet de se détendre et de se préparer pour le lit et elle peut donner des bases solides pour la vie de votre enfant.

sommeil bébé 5 mois, 6 mois, 7 mois

Le sommeil de bébé à 4, 5 et 6 mois

Un nouveau rythme

Désormais, l’horloge interne de votre bébé a commencé à se régler, et il peut faire la différence entre le jour et la nuit. Il devrait être en bonne voie vers un modèle établi de sommeil. A cette âge, les bébés ont besoin de 14 heures de sommeil par jour en moyenne. À 4 mois, un bébé peut dormir huit heures sans avoir besoin de s’alimenter. A partir de 5 mois, il peut dormir pendant 10 ou 11 heures. Les bébés dorment quatre à cinq heures pendant la journée, répartis sur trois siestes. À 6 mois, les bébés ont besoin d’une moyenne de 11 heures de sommeil ininterrompu chaque nuit, et de 3,5 heures de siestes de jour répartis sur deux à trois siestes.

Transition du berceau au lit

C’est généralement le stade où un bébé devient trop gros pour rester dans le berceau et peut être déplacé dans son lit, de préférence dans sa propre chambre où il peut dormir sans interruption. Mais que faire si vous n’avez pas envie de vous séparer de votre tout petit? Il faut essayer de voir si tout le monde dort bien et si vous n’êtes pas fatigué tout le temps – si c’est le cas, il est sans doute temps d’envisager un changement. Ne culpabilisez pas si vous avez décidé de dormir dans une pièce séparée pour retrouver un bon sommeil. Il est très important que chacun trouve son rythme sans perturber l’autre et n’oubliez pas qu’un parent reposé est avant tout un bon parent, mieux à même de répondre aux besoins de bébé pendant la journée.

Être cohérent

Les enfants ont besoin de routine, il est donc important d’avoir une heure de coucher établi pour bébé. Une fois l’horloge interne lancée, vous remarquerez que le bébé a une préférence d’horaire pour s’endormir. Vous le remarquerez vite, si votre bébé devient grognon autour de 18h, c’est un signe! Commencez à le préparer pour le lit à 17h30, alors qu’il somnole déjà et avant qu’il ne commence à bougonner.

Ne pas sous estimer les pouvoirs de la sièste!

À ce stade, la sièste est importante et doit être savamment mise en place. Les bébés, tout comme les adultes, ont tout simplement de la difficulté à dormir quand il ne fait pas noir. De plus, un bébé aura tendance à résister au sommeil car il préfère jouer, explorer, et être avec vous. Mais si un bébé ne dort pas bien pendant la journée, il finira par être surmené, ce qui rendra encore plus difficile le processus d’endormissement du soir. Idéalement, les bébés âgés de 4 et 5 mois devraient faire une sieste pendant 90 minutes ou plus pour deux des trois siestes (la troisième pouvant être plus courte); Les enfants de 6 mois devraient faire une sieste de 1,5 à 2 heures deux fois par jour (la troisième sieste plus courte est maintenant facultative). D’après les spécialistes, rien de mieux que de mettre bébé dans son lit pour la sièste (pas de transat ou autres accessoires facultatifs).

Comment savoir si bébé a sommeil

Votre bébé vous fera savoir quand il a sommeil. Il suffit d’apprendre à repérer les signaux. Savoir utiliser ce moment où l’enfant est fatigué, prêt à dormir, et s’endort facilement est vraiment primordial pour faciliter les choses. Le moment magique a repérer se caractérise par un léger calme, un regard fixe… D’autres signaux incluent le bâillement, le frottement des yeux, et la perte d’intérêt pour les personnes qui l’entourent ou ses jouets. La clé est de mettre bébé au lit avant qu’il ne soit trop fatigué et qu’il commence à pleurer ou à se mettre en colère.

Comme pour le sport, l’entraînement au sommeil est primordial

Nous nous réveillons tous plusieurs fois par nuit. Alors que les adultes se contentent de rouler sur le côté et de se rendormir, de nombreux bébés s’attendent à ce que vous entriez dans la pièce pour les aider à se rendormir. Il est important que votre bébé apprenne à s’auto-apaiser afin qu’il puisse se remettre à dormir. Il faut laisser bébé pleurer pendant un moment jusqu’à ce qu’il se rendorme. D’autres méthodes existent et sont a étudier en fonction du tempérament de votre bébé. Toujours pas sûr? Consultez votre pédiatre, qui pourra vous aider grâce à son expertise!

Bébé Glouton?

Si vous ne l’avez pas déjà fait, commencez à couper les repas du milieu de nuit. Il vous faut vraiment mettre l’accent sur la satisfaction des besoins nutritionnels du bébé pendant la journée afin qu’il ne mange pas la nuit. Il devrait pouvoir dormir toute la nuit ou manger une seule fois la nuit. Pour atteindre cet objectif, on peut recommander une technique qui consiste à faire plus de repas vers la fin d’après-midi ou en début de soirée.Cela peut aider à le calmer, à améliorer son sommeil en soirée et à vous rassurer qu’il a assez mangé et qu’il ne manquera de rien pendant la nuit.

Réduire le stress lié à la séparation

Il atteint d’abord un pic à 6 mois, et il augmente lorsque bébé est fatigué. Votre bébé peut “résister” pour aller faire la sieste et se coucher – et se réveiller plusieurs fois par nuit – afin d’être avec vous. Aider votre enfant à s’auto-apaiser peut soulager ce problème. Un petit doudou ou une petite couverture parfois appelé« objet transitionnel »peut être un outil utile pour soulager l’anxiété lié à la séparation et permet d’affaiblir d’autres habitudes nocturnes perturbant le sommeil.

sommeil bébé 7,8,9,10,11,12 mois

Le sommeil de bébé de 7 mois à 1 an

Une routine qui se stabilise

Au cours des six prochains mois, les besoins de sommeil de votre bébé ne changeront pas énormément. De 6 à 8 mois, un bébé devrait avoir une moyenne de 11 heures de sommeil ininterrompues chaque nuit et de 3 heures et demi chaque jour, répartis sur deux à trois siestes (une sieste le matin, l’après-midi et en fin d’après-midi). De 9 à 12 mois, le nombre d’heures de sommeil reste à 11, mais bébé n’a besoin que de trois heures de sommeil pendant la journée, le nombre de siestes tombant à deux (la petite sieste tardive sera éliminée)

Le plaisir d’aller au dodo!

En s’assurant d’avoir une heure de coucher stable, vous remarquerez peut-être que mettre votre petit à dormir chaque nuit peut être une expérience exceptionnelle qui vous permettra de tisser un vrai lien avec votre bébé. Comme votre bébé grandit, le coucher peut être tout à fait amusant sachant que vous commencez à partager des chansons tranquilles, des petits jeux calmes… Tout cela permet de créer des rituels familiaux. N’oubliez pas de vous concentrer sur des activités qui aideront à calmer votre bébé et à le préparer pour le sommeil – évitez tout ce qui pourrait la “surstimuler”, comme de la musique forte, des jouets ou même la télévision.

Toujours en sécurité

Comme votre bébé devient plus mobile, vous aurez également besoin de réévaluer son environnement de sommeil. Jetez un coup d’oeil dans sa chambre pour évaluer les dangers potentiels. Un bébé peut facilement utiliser les barrières de son lit pour se tenir debout et sortir. En outre, certaines décorations murales,les rideaux et les cordons des stores de fenêtre sont potentiellement nocifs si laissés à la portée de bébé. Si vous n’êtes pas sûr, il existe aussi des spécialistes du babyproofing qui peuvent s’occuper de faire cette évaluation pour vous. Ou vous pouvez tout simplement laisser un commentaire sur Bébé Dodo où notre communauté se fera un plaisir de vous répondre!

Etablir des limites

Il est important que le lit soit utilisé uniquement pour dormir, de sorte que bébé ne l’associe qu’à l’heure du coucher et de la sieste. Il ne devrait pas y avoir de jeu ou de repas, Avec cela à l’esprit, essayez de bien habituer bébé à dormir dans son lit et pas dans la poussette, le siège d’autre… Bien sûr, il y aura des moments où votre tout-petit somnolera ailleurs qu dans son lit, c’est normal et il ne sert à rien de s’inquiéter. L’important c’est que son lit reste une référence pour son sommeil.

Terreurs nocturnes

Au environs de 12 mois, certains bébés commencent à faire l’expérience de terreurs nocturnes, qui se produisent lorsque l’enfant commence à crier ou à pleurer de manière incontrôlable à la même heure chaque nuit. Le bébé est en fait endormi pendant toute la durée de ce phénomène et n’est pas au courant de ce qui se passe. Que peut faire un parent? Régler votre réveil 30 minutes avant que votre enfant ne se réveille en criant, puis entrer et le réveiller doucement. Vous n’avez pas besoin de le sortir du lit; Il suffit de le réveiller afin que vous évitiez le stade de sommeil qui mène à la terreur nocturne. D’après les experts, si vous faites cela pendant deux ou trois nuits, les terreurs nocturnes devraient disparaître complètement.

Il refuse d’aller se coucher

Lorsque bébé approche de son premier anniversaire, ne soyez pas surpris si il commence à résister quand vous essayez de le mettre au lit. Après tout, il préférerait plutôt rester avec ses parents. C’est à ce moment que bébé commence à affirmer plus d’indépendance, mais il ne faut pas céder. Si les parents changent trop la routine, cela risque de changer l’équilibre pour lequel vous avez déjà beaucoup travaillé! Rappelez-vous, la cohérence est la clé.

La séparation Dodo / Manger

De nombreux problèmes de sommeil à cet âge sont la conséquence d’associations entre le sommeil et la nourriture. Vous devez éviter que bébé s’endorme avec un biberon dans la bouche – tout simplement parce que cela va interférer avec l’indépendance du sommeil, et c’est une  mauvaise chose notamment pour les petites dents qui risque d’être toutes déformées. Il vaut mieux fixer des heures de repas reconnaissables afin que votre bébé ne mange pas toute la journée, et ainsi éviter de l’inciter à se lever pour grignoter toute la nuit.

Conseils sieste

Il y aura des moment où votre bébé vous donnera du mal avec la sieste, et certains événements – vacances, voyages, maladies – peuvent également avoir un impact négatif sur la routine de votre enfant. Pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois, votre enfant développe une somnolence cumulative jusqu’à ce qu’il devienne complètement exténué. Dans cet état, il est difficile pour lui de faire une sieste parce que son corps se prépare automatiquement à lutter la fatigue. Si vous rencontrez des problèmes avec les siestes, essayez temporairement de le coucher beaucoup plus tôt pour l’aider à mieux récupérer. Souvent, le coucher tôt l’aidera à effacer son manque de sommeil, il sera d’autant plus capable de se détendre et de reprendre les siestes.

Bébé lève tôt

Si votre bébé se réveille avant 6 heures du matin, il est probablement fatigué. Les enfants trop fatigués ne dorment pas aussi longtemps ou en tout cas aussi longtemps que ceux qui sont bien reposés. Réfléchissez à ce qui a pu changer avec votre enfant et décidez si:

  • Il est allé au lit trop tard
  • Il ne dort pas assez d’une manière générale
  • Il a trop attendu entre la fin de sa sieste et le coucher(essayez de ne pas laisser passer plus de quatre heures)

Le mot de la fin : le sommeil de bébé

Le sommeil de bébé, c’est donc un sujet particulièrement complexe. Même si certaines règles générales s’appliquent, chaque bébé est unique et risque de vous mettre dans des situations uniques. Il faut avant tout être flexible et apprendre à réagir calmement aux imprévus. Nous espérons que ce dossier vous aura permit d’y voir plus clair! Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager avec votre famille et vos amis. Bébé Dodo, c’est aussi des centaines de tests pour vous aider à choisir les meilleurs accessoires liés au sommeil de bébé. Bonne continuation et merci pour votre soutien!

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *